10 conseils pour bien choisir son spa

24 août 2021
10 conseils pour bien choisir son spa

1. Quel emplacement est réservé à votre spa ?

Avant toute chose, il vous faut déterminer l’emplacement de votre spa, qu’il s’agisse d’un modèle intérieur si vous redoutez par exemple de sortir en plein hiver, ou extérieur si vous souhaitez profiter des bienfaits de l’eau sous les étoiles. Quoi qu’il en soit, l’espace doit être suffisant pour accueillir le modèle choisi, tout en laissant un espace de circulation autour du spa.

Le sol, lui, doit être suffisamment résistant pour supporter un poids conséquent. Vide, un spa 2 personnes pèse en effet plus de 150 kg. Rempli et occupé, il dépassera donc les 800 kilos. Prévoyez bien sûr un raccordement électrique dédié et une arrivée d’eau à proximité. En intérieur, une bonne aération est essentielle.

Sachez également que votre spa peut être simplement posé au sol, mais aussi semi-encastré ou encastré, avec dans ces deux derniers cas des travaux à prévoir.

2. Quel modèle choisir entre spa et spa de nage ?

Le spa vous permet, selon les modèles, de vous relaxer dans l’eau et/ou de profiter de massages plus évolués et thérapeutiques : stimulation de la circulation sanguine, élimination des toxines, soulagement des douleurs musculaires et articulaires…

Le spa de nage y ajoute quant à lui une autre dimension puisqu’il permet également d’y pratiquer des activités sportives. Grâce à un système de jets de nage à contre-courant, il vous sera ainsi possible de nager plusieurs kilomètres, d’y pratiquer l’aqua-bike, la course, l’aquagym… et même des séances de rameur avec l’équipement ad-hoc.

3 – Quelle taille de spa envisagez-vous ?

S’il existe des spas de toutes les tailles, celle-ci sera bien sûr à choisir en fonction de l’emplacement disponible et du nombre d’utilisateurs.

Un spa 2 places sera idéal pour un couple et/ou une utilisation en intérieur, dans une salle de bain par exemple. Tandis qu’un spa pour 6 personnes trouvera sa place sur une terrasse urbaine ou au jardin, pour en profiter à plusieurs, en famille ou entre amis.

4 – Quel sera l’usage de votre spa ?

Les utilisations et les vertus du spa sont multiples et démontrées. Avant de faire votre choix, réfléchissez donc à ce que vous souhaitez en faire :

  • Vous souhaitez un spa pour vous relaxer ? Optez pour un spa de détente, qui allie plaisir, qualité et budget minimal ;
  • Vous l’envisagez comme un loisir convivial, en famille ou entre amis ? Choisissez un spa 4, voire 6 places, aux profondeurs de sièges différentes pour que chacun puisse y trouver sa place ;
  • Vous cherchez à soulager vos maux de dos ou à améliorer votre circulation sanguine ? Avec ses nombreux hydrojets qui procurent un puissant massage, un spa thérapeutique répondra à toutes vos attentes ;
  • Vous souhaitez également pouvoir y faire du sport ? Un spa de nage est fait pour vous.

 

5 – Quelle ergonomie pour votre spa ?

L’ergonomie du spa détermine non seulement le confort des assises ou des places allongées, mais aussi l’efficacité des massages, puisque les buses doivent agir au bon endroit. Vérifiez donc les profondeurs de sièges, en fonction de votre gabarit et celui des autres utilisateurs.

N’hésitez à essayer le modèle de spa qui vous tente : même vide, vous y asseoir ou vous y allonger vous permettra de vous faire une bonne idée de son ergonomie.

 

6 – Quelle isolation thermique pour votre spa ?

En toute saison et en fonction de l’endroit de son installation (en intérieur ou en extérieur), l’isolation thermique du spa a un impact direct sur son utilisation ainsi que sur sa consommation électrique. En effet, moins un spa est isolé, plus il devra consommer d’électricité pour rester à bonne température. C’est pourquoi, chez Europe Spa, tous nos spas sont soigneusement isolés pour une conservation optimale de la chaleur et une consommation électrique maîtrisée.

 

7 – Quel système d’hydrothérapie choisir ?

L’hydrothérapie consiste à utiliser l’eau à des fins thérapeutiques. Les bienfaits de votre spa dépendront donc du nombre et du type de jets, mais également de leur implantation en bonne position en fonction de la forme de votre corps.

Sachez que les aérojets du spa sont destinés à diffuser de fines bulles pour un massage léger et doux. Les hydrojets, eux, dispensent des massages profonds et thérapeutiques. Ils peuvent être d’intensité réglable ou encore multi-directionnels pour les orienter en fonction de vos besoins.

8 – Quel système de filtration et de traitement ?

Le système de filtration du spa est indispensable pour garantir l’hygiène de l’eau, mais également pour éviter l’encrassement de la pompe et des jets. En effet, il aspire toutes les impuretés de l’eau en surface (et, pour certains modèles de spa, au fond de la cuve) puis les retient dans un filtre. Celui-ci doit se nettoyer très facilement, à l’exemple du filtre à cartouche.

En matière de traitement de l’eau, vous aurez le choix entre :

  • Le chlore et le brome : très efficaces combinés avec des sels minéraux.
  • L’oxygène actif : pour les plus intolérantes aux produits chimiques

L’idéal étant d’y ajouter un ozonateur qui réduit fortement la quantité de produits désinfectants à utiliser et garantit une hygiène parfaite en oxydant les bactéries et les contaminants présents dans l’eau.

9 – Quels sont les équipements en option ?

De nombreuses options peuvent s’ajouter au confort et au design de notre gamme de spas, à l’exemple de :

  • La chromothérapie qui, grâce à un éclairage led, utilise les bienfaits des couleurs sur notre santé ;
  • L’aromathérapie qui use cette fois du pouvoir des plantes, via un diffuseur de parfum ;
  • Un système audio bluetooth pour une relaxation ou du sport en musique ;
  • Un module Wi-Fi pour rester connecté même dans votre spa.

10 – Quel est votre budget ?

De votre budget dépendra bien sûr le type et la taille du spa que vous choisirez. Sachant que s’il faut y ajouter son coût de fonctionnement, il s’agit d’un investissement sur le long terme qui vous profitera tout au long de l’année.