L’emplacement idéal pour installer un spa chez soi

30 avril 2021
L'emplacement idéal pour installer un spa chez soi

Pourquoi installer son spa à l’intérieur de chez soi ?

Installer votre spa à l’intérieur même de votre habitation présente de nombreux avantages :

  • À l’intérieur de votre habitation, votre spa sera parfaitement abrité des intempéries et du gel et vous permettra ainsi d’en profiter toute l’année ;
  • Protégé des variations de température extérieure, votre spa sera plus facile à chauffer tout en limitant votre consommation énergétique, avec à la clé des économies d’électricité ;
  • L’entretien de l’eau en sera également facilité, d’autant qu’aucun risque de pollutions extérieures (feuilles, insectes, terre, herbe…) n’est à prévoir ;
  • Votre spa sera facilement accessible toute l’année, sans avoir besoin de sortir de chez vous ;
  • Vous serez à l’abri des regards et pourrez donc vous baigner en toute intimité.

Où installer son spa à l’intérieur de chez soi ?

Que vous résidiez en appartement ou en maison, les raisons de préférer une installation intérieure sont nombreuses. Attention toutefois à vous assurer que toutes les conditions sont requises avant d’opter pour cette configuration.

Les questions à se poser avant d’opter pour une installation intérieure

 

Si vous souhaitez installer votre spa en intérieur, il vous faut vérifier la faisabilité du projet en prenant en compte plusieurs critères :

  • Les dimensions : un spa a des dimensions relativement généreuses. Vous devrez donc vous assurer qu’il peut rentrer chez vous. Pensez aux éventuels escaliers à passer, les dimensions des portes ou de la fenêtre ;
  • Le poids : le sol de la pièce qui l’accueillera doit être à même de supporter le poids de votre spa. Vide, un petit spa 2 personnes pèse déjà plus de 150 kg, un poids qui grimpe autour des 800 kg une fois rempli d’eau et occupé ;
  • L’humidité : le spa génère beaucoup d’humidité. L’aération de la pièce où vous choisirez de le placer doit donc être suffisante ;
  • L’espace autour de votre spa : au sol comme au mur et au plafond, ainsi que les meubles qui équipent la pièce, ne doivent pas craindre les projections d’eau et l’humidité ;
  • L’évacuation d’eau : vérifiez également la présence d’une évacuation d’eau à proximité, indispensable lorsqu’il vous faudra changer l’eau de votre spa. Une prise électrique est également à prévoir.

Quelle pièce choisir pour abriter votre spa ?

Quelle que soit la pièce choisie, ses dimensions devront être suffisamment généreuses pour vous permettre de circuler tout autour de votre spa. Son sol sera idéalement équipé d’un revêtement antidérapant pour limiter les risques de glissade à la sortie du bain.

Ensuite, vous aurez le choix entre plusieurs pièces pour abriter votre spa :

  • La salle de bains : si les dimensions du bassin et celles de votre salle de bain vous le permettent, cette pièce est bien sûr parfaite pour accueillir votre spa puisqu’elle répond déjà à toutes les contraintes d’humidité, de projection d’eau et de ventilation requises.
  • La véranda : cet emplacement, largement plébiscité aujourd’hui, vous permettra de profiter de tous les atouts d’une installation intérieure tout en bénéficiant des rayons du soleil ou du ciel étoilé, ainsi que d’une vue imprenable sur la nature environnante ;
  • Une pièce dédiée : réserver une pièce entière de votre habitation à votre spa permettra de répondre parfaitement à toutes les contraintes inhérentes à l’utilisation d’un spa et éventuellement d’opter pour un modèle aux dimensions plus généreuses. Vous pourrez également en faire un espace de détente et de relation à part entière, en aménageant par exemple un coin lecture.

Les autorisations nécessaires en intérieur

Si vous êtes locataire, vous devrez demander l’autorisation de votre propriétaire avant d’installer un spa à l’intérieur de votre habitation.

Pourquoi installer son spa à l’extérieur de chez soi ?

Les raisons d’installer votre spa en extérieur ne manquent pas, à savoir :

  • À chaque bain dans votre spa, vous profiterez de la nature environnante, de jour comme de nuit, pour vous ressourcer. Durant l’été, vous pourrez également allier les joies de la baignade à celles du bronzage ;
  • En extérieur, vous n’aurez pas à vous soucier des problèmes d’humidité ou de projections d’eau, même si vos enfants profitent de leur baignade pour s’amuser et s’y éclabousser ;
  • La place ne manquera généralement pas pour accueillir votre spa dans de bonnes conditions. Cela vous laissera le choix de ses dimensions, avec pourquoi pas un spa 6 personnes ou un spa de nage pour allier les bienfaits de l’hydrothérapie à ceux d’activités sportives grâce à son système de nage à contre-courant.

Où installer son spa à l’extérieur de chez soi ?

À l’instar d’une piscine, le spa extérieur est un véritable espace de détente et de convivialité. Mais avant de lui choisir un emplacement, il vous faudra prendre en compte certaines conditions.

Les questions à se poser avant d’opter pour une installation extérieure

Si vous souhaitez installer votre spa en extérieur, sachez que :

  • Vous serez tributaire de la météo pour pouvoir utiliser votre spa. À moins bien sûr que vous ne l’installiez sous abri. Vous pouvez opter par exemple pour un de nos modèles avec couvercle relevable et inclinable entièrement automatisé ou pour un gazébo partiellement ou entièrement fermé ;
  • Votre spa devra être parfaitement isolé, à l’instar de nos modèles d’extérieur, afin de ne pas engendrer une consommation d’énergie trop importante pour le chauffer lorsque les températures extérieures baisseront ;
  • L’eau de votre spa sera soumise aux variations climatiques et donc de température, ce qui demandera une surveillance accrue pour en préserver la qualité.

Quel endroit choisir pour abriter votre spa en extérieur ?

Vous aurez le choix d’installer votre spa dans le jardin, dans une cour ou même en terrasse. Mais là encore, plusieurs points sont à prendre en compte. Vous devrez donc :

  • Privilégier une zone limitant les risques de pollution extérieur (chute de feuilles par exemple) qui risqueraient non seulement de polluer l’eau, mais aussi de salir la couverture du spa ;
  • L’emplacement choisi sera idéalement sans vis-à-vis, afin de préserver votre intimité, et éloigné des bruits pour préserver cette fois votre tranquillité ainsi que votre confort de baignade ;
  • Le sol devra être à même de résister au poids du spa. En terrasse, mieux vaut donc vérifier la faisabilité de votre projet auprès d’un professionnel. Dans le jardin, il est généralement conseillé de couler une chape de quelques centimètres pour éviter tout affaissement du sol ;

Les autorisations nécessaires en extérieur

Le spa doit respecter la même réglementation qu’une piscine. À ce titre, il n’est soumis à aucune obligation s’il mesure moins de 10 m2, qu’il est installé hors sol et à plus de 3 m des limites de propriété. Dans le cas contraire, il vous faudra déposer une déclaration préalable en mairie ou via internet.